Lire un extrait du Râle du Qari

Quel vieux con ! Cela ne devrait pas être permis d'être aussi con. On devrait les verbaliser ces gens-là. Je les hais. Ils croient posséder la science infuse en raison de leur âge avancé. Ils sont convaincus que la société s'est arrêtée de vivre depuis qu'ils ont cessé d'être jeunes. Ils déclinent toute notion novatrice. Ils nous détestent, nous, les jeunes, car nous les reléguons au second plan. Le monde leur appartenait et maintenant, ils ne sont que vétusté et radotage. Ressentent-ils ce déclin ? Ou affectent-ils l'incompréhension afin de demeurer les maîtres d'un monde qu'ils ont dégradé à dessein ? D'un monde qu'ils ont saboté pour ne nous laisser aucune chance de survie. Je les exècre ces vieux cons, illettrés et décrépits qui ont eu l'audace de nous céder un territoire suicidaire, irrémédiable et surtout irrémissible. Non. Jamais ce patelin n'obtiendra l'absolution. Son cœur manque de candeur. Une pénurie d'amour gouverne son âme. Jamais l'Éternel ne pardonnera cet écart ou alors dans un futur lointain, très lointain, imperceptible.

À vrai dire, de tout ce qui est vieux sur Terre, je n'aime que les vieux livres et le vieux vin.

Bref, ce soir je m'en fous. J'attends ma bière sereinement et lorsque celle-ci sera finie, j'en commanderai une autre et ainsi de suite jusqu'à ce que mes effluves, à eux seuls, puissent griser la totalité des membres de l'association des alcooliques anonymes. Boire et reboire afin que l'on ose m'appeler « ivrogne ».

L'alcool chante et fait chanter. Il délivre nos pensées, nos émotions enchaînées. Il nous affranchit, nous, esclave du « Surmoi ». J'aime l'alcool et il me le rend bien. Mais ici, il est banni, proscrit, maudit. Tu bois ? Tu es un paumé, un stupre pour le bien-être collectif.
Quelle enivrante conclusion ! Ils me soûlent à force de sermons...

Pour lire la suite :

Pour la France - Belgique - Suisse - Canada : francia belgica suiza canada
Commandez « Le râle du Qari » ici !
Pour l'Algérie : algeria
Commandez « Le râle du Qari » ici !
(5 Votes)
Lu 689 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.